AEGIS

petits delires d une elfe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

petits delires d une elfe

Message  malicia le Lun 7 Nov - 23:37

vaste programme
avatar
malicia

Messages : 2177
Date d'inscription : 05/02/2010
Localisation : nulle part

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: petits delires d une elfe

Message  Elestielle le Lun 7 Nov - 23:45

Ouh, là le sujet est trop vaste tu m'as cloué le bec.

Elestielle

Elestielle

Messages : 40
Date d'inscription : 03/11/2011
Localisation : Planquée loin au fin fond d'une taverne sous une table

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: petits delires d une elfe

Message  malicia le Lun 7 Nov - 23:53

tu voulais reprendre
maintenant le topic est à toi l autre etant normalement prevue pour la presentation des joueurs
(((meme si nous devions souvent du sujet initial )
sans que cela devienne trop personnel non plus ! euh nous avons des joueurs qui sont assez jeunes des mineurs de 15 16 etc donc evite les sujets top hards meme si ils en connaissent surement plus que toi et moi je n ai pas envie que cela devie trop; façon chaque fois que sa a trop devier je ne suis pas rester et le sujet au bout d un moment faute de combattant s est areter faut etre minimum 2 pour jouer a ces jeux là
non pas que je sois prude mais meme en RP il y as des limites que je ne veux pas voir franchir pour le bien de tous car je peux etre tres hard hot etc etc mais apres il reste quoi? quand tu eteins ton pc? que dalle
donc le forum n as pas besoin d une section hard juste d amis qui s amusent sans avoir pour cela que nous en venions a parler sx tout le temps
donc je surveille pour le moment suis encore trop vénére pour participer
lance ton sujet comme tu en as envie amuse toi comme tu le sent et comme je l ai dis demain is another day

avatar
malicia

Messages : 2177
Date d'inscription : 05/02/2010
Localisation : nulle part

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: petits delires d une elfe

Message  Elestielle le Mar 8 Nov - 1:11

*Plutôt que de "chauffer" Nesta elle passa le reste de la journée à essayer de flirter avec en le provoquant gentiment par des petits jeux de simili bagarre pour voir si le courant passait entre eux, elle fit une couronne de fleurs dont elle tenta de le coiffer et écouta tant qu'elle put les histoires racontant l'alliance et ses règles qu'elle se promit de retenir et suivre aussi bien que sa race d'elfes et ses coutumes lui permettait*

*Elle proposa en échange quelques contes au sujet de sa race elfe dont en voici un parmi d'autres* : Asha la fondatrice de tous les peuples et de tout voyant les peuples se déchirer entre eux voulu en faire un nouveau qui avait pour but de cohabiter avec ses frères et sœurs animaux, plantes, minéraux et autres peuples, pour cela elle prit un renard qu'elle fit tomber amoureux d'un humain de cette union naquit un petit garçon avec les traits physiques d'un humain et la ruse et la finesse du renard. Elle fit de même avec le manteau de l'hiver et un très vieil arbre presque mort qui avait perdu son magnifique feuillage qui faisait la fierté de celui-ci de cette union naquit une petite fille avec la peau d'albâtre et une fierté toute particulière. Du petit garçon roux et de la petite fille albinos naquirent d'autres enfants qui fondèrent la race elfe.

Cependant, cette race était trop proche de la terre mère, du dieu ciel et de tous ses frères et sœurs des autres règnes mais trop éloignée des autres races humanoïdes et Asha décida de punir les elfes en les tenant longtemps éloignés. Nous développâmes alors notre propre magie élémentaire tirant nos pouvoirs de nos frères et sœurs des autres règnes.

Hélas, certains d'entre nous se révoltèrent contre cette punition et allèrent s'enterrer près des abîmes dans les entrailles de la terre et prirent la couleur noire de la nuit, leur manteau qui correspondait parfaitement à leur perfidie.

Nous n'avons pas la langue fourchue ni ne parlons en tous cas nous, les elfes sylvains, de langage perfide mais l'éloignement de nos frères des autres races nous a fait développer nos propres valeurs, notre propre langage comme chaque race a le sien. Nous ne pouvons dire de choses mauvaises donc nous prenons le temps de bien choisir nos dires ce qui nous fait parfois prendre beaucoup de temps pour nous décider quand nous avons un choix à faire et choisissons nos mots avec beaucoup de soin.

Comme vous avez pu le voir avec ce conte, même si nous avons la même origine par la grande Déesse Asha même les membres d'une même fratrie prennent parfois de bien différents chemins certains retrouvent la bonne voie d'autres non et restent perdus ce qui cause une grande tristesse en nos cœurs.

Ce conte explique les origines de notre race et nous apprend l'humilité même si nous vous paraissons fiers parce que nous avons fauté, expié nos fautes et en sommes sortis grandis. Sur ce mes compagnons du moins, je l'espère, je vous souhaite une douce nuit, que vos rêves vous apportent conseils et visions bonnes, je prendrai le premier tour de garde pour environ quatre heures ou plus nous avons besoin de peu dormir si vous n'avez toujours pas confiance je comprendrai et serai ravie d'avoir un compagnon de veille.

*Elle alla s'asseoir près d'un arbre jeune, ses yeux prirent une teinte jaune comme ceux d'un loup, ses mains s'illuminèrent et dans l'obscurité sa peau si blanche comme la neige se mit à foncer pour se fondre avec la nuit et l'écorce de l'arbre, elle posa ses paumes contre la terre et un siège sortit de terre, un peu plus loin un feu commença à crépiter pour permettre à ses compagnons de dormir au chaud, elle marmonna une incantation et des animaux vinrent rejoindre le petit groupe. Elestielle s'approcha de chacun d'eux, leur fit un baiser et ils tombèrent inanimés, il en vint assez pour nourrir tout le groupe. Elle fit une nouvelle incantation et des fruits et légumes apparurent elle prit quelques branches qu'elle débarrassa de leurs ramifications et en les frottant de la main chacune se raidit. Elle en tendit une à chaque personne et comprenant leur méfiance à l'encontre de sa race, fit une première brochette de fruits dont elle se régala et en fit une de légumes qu'elle fit cuire dans le feu et fit de même. Elle essaya de montrer à ses compagnons qu'ils pouvaient manger en toute sécurité. Elle ne toucha juste pas à la viande qui semblait la répugner, si elle prit un tout petit bout de lapin qu'elle fit plus que cuire et y goûta mais vraiment à contrecœur.*

*Elle se pelotonna dans un tapis de feuilles et de mousses qui se transforma en ce qui semblait être un lit particulièrement douillet et qui lui permettait de garder sa position de veille et regarda s'endormir ceux de ses compagnons qui dormaient, pendant ce temps, une chouette vint voler autour du campement et un loup vint rôder autour du camp laissant tranquilles les campeurs et faisant des tours de garde.*

Elestielle

Elestielle

Messages : 40
Date d'inscription : 03/11/2011
Localisation : Planquée loin au fin fond d'une taverne sous une table

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: petits delires d une elfe

Message  malicia le Ven 11 Nov - 16:45

la suite? y as pas?
avatar
malicia

Messages : 2177
Date d'inscription : 05/02/2010
Localisation : nulle part

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La légende des deux frères

Message  Elestielle le Sam 12 Nov - 21:57

A la veillée du lendemain soir, Elestielle raconta une autre légende de son peuple.

" Alanahia et Alandir étaient deux jeunes elfes qui avaient grandi ensemble, ils étaient complémentaires, quand ils furent en âge de fonder une famille, ils obtinrent du conseil le droit de se marier.

Ils s'installèrent en dehors du village et eurent une grande et belle famille, dans celle-ci, il y avait deux frères, deux jumeaux.

Ils n'étaient jamais loin l'un de l'autre et finissaient les phrases l'un de l'autre, leur lien était indéfectible, leur formation martiale achevée, ils allaient régulièrement chasser ensemble et faisaient tout à deux.

Un soir de chasse, ils ne rentrèrent pas.

Leurs parents inquiets attendirent le lendemain matin avant de réunir le conseil du village qui réunirent les meilleurs pisteurs et les envoyèrent à leur recherche.

Les pisteurs revinrent bredouilles deux jours plus tard.

Les jeunes elfes eux, ne revinrent que le surlendemain des pisteurs. Seulement, ils avaient changé si le premier avait grandi en sagesse, le second s'était renfermé sur lui même.

Le second eu la peau qui fonça au fil du temps il fut décidé par le conseil qu'il ne pouvait continuer à vivre et son frère fut choisi pour le mettre à mort.

Ils choisirent tous deux le duel et s'éloignèrent en forêt, les lames s'entrechoquèrent quelques temps puis se fut le calme plat.

Le frère foncé et le plus clair avaient fait semblant de se battre et le clair chassa le foncé, avant de se quitter, ils se promirent de ne jamais s'affronter.

Le plus étrange, est que chacun de son côté ils prirent des chemins complémentaires......

Une des traditions de mon peuple veut que celui à qui on raconte une de nos légendes en tire les enseignements par lui-même.

Je vous laisse réfléchir à la signification de ce conte."

Elestielle

Elestielle

Messages : 40
Date d'inscription : 03/11/2011
Localisation : Planquée loin au fin fond d'une taverne sous une table

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: petits delires d une elfe

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum